Volvo Penta enrichit sa gamme Stage V avec un nouveau moteur D11 encore plus puissant

Volvo Penta annonce une puissance accrue pour son dernier moteur diesel de 11 litres, qui développe 315 kW (contre 285 kW sur le modèle initialement présenté) afin de proposer à ses clients une palette d'applications encore plus complète. Ce moteur a été présenté lors du salon TOC Europe dédié à la manutention de matériaux qui se tenait du 27 au 29 juin à Amsterdam.
Volvo Penta enrichit sa gamme Stage V avec un nouveau moteur D11 encore plus puissant

Le moteur D11 a été dévoilé plus tôt cette année dans le cadre de la solution Stage V de l'entreprise, et la nouvelle puissance supérieure a été confirmée par de nombreux tests. Grâce à cette puissance accrue, ce moteur s'adresse à un plus large éventail de solutions de manutention et d'autres équipements industriels. Le nouveau moteur développe désormais une puissance comprise entre 235 et 315 kW. Associé à un système de post-traitement des gaz d'échappement (EATS) sur mesure, il respecte les réglementations EU Stage V à venir sur les émissions.

« Nous avons travaillé dur pour atteindre une puissance supérieure par rapport au modèle D11 de notre gamme actuelle », confesse Johan Carlsson, directeur de la technologie chez Volvo Penta. « Ce moteur apportera une valeur ajoutée aux clients qui opèrent dans les segments que nous couvrons, notamment la manutention de matériaux. C'est un segment important pour nous, et je me réjouis de savoir que nos clients pourront utiliser notre moteur dans un panel encore plus large d'équipements pour remplir leurs objectifs. »

Pourvoyeur de la meilleure solution
Le nouveau D11 de Volvo Penta vient enrichir la gamme de moteurs diesel non routiers et s'adresse à une grande variété d'applications de manutention de matériaux : chariots porteurs, gerbeurs à conteneurs, grues, tracteurs de manœuvre et chariots élévateurs lourds.

« Nos clients internationaux opérant dans le segment de la manutention de matériaux utilisent depuis de nombreuses années nos moteurs Stage IV/Tier 4 Final », précise M. Carlsson. « Nous travaillons en partenariat avec nos clients pour les aider à maintenir leur coût d'exploitation au minimum et pour contribuer à leur productivité et à la disponibilité de leurs solutions. Il nous tient à cœur de proposer des moteurs offrant un excellent rendement énergétique, car cela participe au faible coût total d'exploitation des machines des équipementiers. Il est tout aussi important de proposer un service après-vente de qualité pour tisser des liens solides avec les constructeurs et les exploitants ». Il ajoute : « Kalmar, l'un de nos clients, a établi un nouveau record mondial sur un gerbeur à conteneurs lorsque son Super Gloria équipé de l'un de nos moteurs 11 litres Stage IV a soulevé 103 tonnes. Bien sûr, les clients opérant au sein de l'UE se projettent vers l'avenir, à savoir Stage V, et nous sommes en mesure de leur proposer une solution optimale à cette fin. »

La réglementation EU Stage V sur les émissions entrera en vigueur en 2019 et impliquera une réduction du nombre de particules émises, en plus d'une diminution de la masse totale des émissions de particules par rapport aux précédents niveaux d'émissions.

Optimisée pour demain
La solution Stage V de Volvo Penta a été optimisée pour demain. Puissant et robuste, le moteur 11 litres est doté d'un turbocompresseur à géométrie fixe qui simplifie la technologie moteur. Il offre un excellent rendement énergétique grâce à une injection à rampe commune efficace, une puissance et un couple maximum à bas régimes et un faible niveau de bruit.

Le papillon d'entrée d'air est associé à un système de recirculation des gaz d'échappement (EGR) sans refroidissement et à un régulateur de pression d'échappement (EPG) électrique pour optimiser la gestion thermique du moteur. Cela permet au système de fonctionner sans avoir à injecter du carburant dans le flux de l'échappement pour augmenter la température, car les gaz d'échappement ont une température optimale lorsqu'ils traversent le système de post-traitement des gaz d'échappement. Le faible niveau de rejet de chaleur de l'ensemble du système réduit les besoins en refroidissement, ce qui optimise la consommation de carburant et l'espace requis pour l'installation.

« Grâce à notre stratégie de régénération pour Stage V, le 7e injecteur de carburant a été supprimé, car aucune régénération sulfurique à haute température n'est requise dans le catalyseur SCR. Seule une régénération de la suie est requise pour nettoyer le filtre à particules diesel », souligne Johan Carlsson. « L'ensemble moteur-système de post-traitement des gaz d'échappement forme une solution fiable et durable offrant un rendement énergétique accru même dans les applications les plus exigeantes, ainsi qu'un temps de service maximum pour les opérateurs. En outre, grâce à notre réseau étendu de centres de service, nous sommes en mesure de proposer rapidement une assistance. Les clients ont ainsi l'assurance que nous sommes à leur côté en toutes circonstances pour leur prêter main forte. »

Volvo Penta a exposé son moteur D11 dans le cadre du salon TOC Europe qui s'est tenu à Amsterdam du 27 au 29 juin, sur le stand F84.

Téléchargez l'image en haute résolution