Volvo Penta dévoile son concept Stage V, optimisé pour demain

Volvo Penta dévoile son concept Stage V lors du salon CONEXPO/CON-AGG à Las Vegas (du 7 au 11 mars). Comme pour les précédents niveaux d'émissions, la gamme Stage V regroupe les cinq moteurs (D5, D8, D11, D13 et D16) développant la même plage de puissances de 105 à 565 kW (143 à 770 cv) que l'offre actuelle de Volvo Penta pour les applications industrielles et non routières. Un moteur D11 et son système de post-traitement des gaz d'échappement fonctionnant en parfaite harmonie (EATS) sont présentés pour illustrer la plateforme Stage V de la société.
1860x1050-EATS-engine

Les directives Stage V doivent entrer en vigueur en janvier 2019 en Europe. Elles imposeront de nouvelles limites sur les émissions des moteurs diesel et à bougies d'allumage utilisés dans une multitude d'applications industrielles. La portée de ces directives sera élargie pour inclure pour la première fois les moteurs de moins de 19 cv et de plus de 560 cv. Alors que les directives Stage IV actuelles limitent la masse totale des émissions de particules, le niveau Stage V tiendra également compte du nombre de particules émises.

La puissance d'une solution conçue et optimisée pour le client
La nouvelle plateforme Stage V de Volvo Penta a été optimisée pour répondre aux prochaines normes sur les émissions, ainsi qu'aux besoins futurs des clients. Volvo Penta a tiré parti de concepts aboutis et éprouvés qui existent déjà au sein du groupe Volvo, et a attentivement écouté les clients pour appréhender leurs futures exigences d'application.

« Avec notre gamme Stage V, nous mettons tout en œuvre pour proposer une solution idéale pour l'environnement réel du client, exploitable, et qui lui permet de rester à la pointe de son secteur et de son segment », explique Johan Carlsson, directeur de la technologie chez Volvo Penta.

La nouvelle gamme Stage V uniformise l'installation entre les différents niveaux d'émissions. Le programme moteur est homogène des niveaux Stage II à Stage V, ce qui représente un avantage de taille pour les équipementiers.

« Nous garantissons la compatibilité avec les précédentes réglementations sur les émissions en conservant le même agencement matériel et en réutilisant l'architecture électrique pour assurer la cohérence entre les différents niveaux d'émissions », ajoute M. Carlsson. Cela signifie que nos clients peuvent intégrer les solutions d'un niveau d'émissions à l'autre.

« Avec notre solution Stage V, nous perpétuons la philosophie de conception qui a déjà fait ses preuves dans notre gamme Stage IV/Tier 4 Final actuelle, avec une priorité absolue pour un temps de service maximal, une consommation de carburant minimale et une grande facilité d'installation, d'exploitation et d'entretien. »

Un système complet offrant toute une palette d'avantages
Volvo Penta propose un système complet conçu pour la simplicité et au sein duquel le moteur et le système de post-traitement des gaz d'échappement (EATS) fonctionnent en parfaite harmonie. La grande efficacité du système de post-traitement des gaz d'échappement (EATS) a permis à Volvo Penta de simplifier la technologie moteur. La technologie de la gamme Stage V est ainsi optimisée pour une utilisation idéale.

Pour le niveau Stage V, le moteur est équipé d'un turbocompresseur à géométrie fixe qui contribue à une complexité réduite, à une optimisation de la consommation de carburant et à une efficacité accrue. Un système d'injection à rampe commune réduit le bruit et la consommation de carburant.

Volvo Penta a choisi d'utiliser un système EGR (Exhaust Gas Recirculation, Recirculation des gaz d'échappement) sans refroidissement pour optimiser la gestion thermique du moteur. Un régulateur de pression sur échappement (EPG) électrique et un papillon d'entrée d'air permettent au système de fonctionner sans avoir à injecter du carburant dans le flux de l'échappement pour augmenter la température. Grâce à cette approche, les gaz d'échappement ont une température optimale lorsqu'ils traversent le système de post-traitement des gaz d'échappement. Le faible niveau de rejet de chaleur de l'ensemble du système réduit les besoins en refroidissement. Cette puissante association renforce le rendement et le temps de service pour l'exploitant.

Stratégie de régénération conçue pour simplifier l'exploitation
Le moteur Stage V de Volvo Penta et le système de post-traitement des gaz d'échappement (EATS) sont conçus pour contribuer à une régénération passive maximale en fonctionnement normal. Au besoin, les systèmes de gestion thermique montés sur le moteur augmentent automatiquement la température d'échappement. La très efficace technologie de réduction catalytique sélective (SCR) permet d'utiliser un moteur alliant construction simple et conception robuste. De plus, le concept de moteur permet au système de post-traitement des gaz d'échappement de maintenir facilement une température favorable en fonctionnement normal.

Grâce à l'approche Stage V de Volvo Penta, il n'y a pas de régénération à haute température du fait qu'aucune régénération sulfurique n'est requise dans le catalyseur SCR ; seule une régénération de la suie est requise pour nettoyer le filtre à particules diesel (DPF).

Présentation du moteur D11 EU Stage V – optimisé pour la performance
Présenté au salon CONEXPO/CON-AGG, le nouveau moteur D11 EU Stage V, TAD1180-1182VE, est un moteur six cylindres alliant puissance, fiabilité, et rendement. Avec des puissances de sortie comprises entre 235 et 285 kW (320-388 cv), le D11 est conçu pour développer un maximum de puissance et de couple dès les bas régimes. Résultat : des performances optimisées, avec un fonctionnement souple, un faible niveau sonore et un rendement énergétique d'exception. Le D11 est équipé de toutes les fonctionnalités clés du concept Stage V de Volvo Penta, notamment le système d'injection à rampe commune, un système EGR sans refroidissement, un régulateur de pression sur échappement et un papillon d'entrée d'air.

Un système de post-traitement en parfaite harmonie
Volvo Penta propose un système de post-traitement des gaz d'échappement souple qui facilite l'installation, l'exploitation et l'entretien. Grâce à sa modularité, le système de post-traitement des gaz d'échappement peut être installé dans plusieurs positions et configurations différentes.

Il comprend les éléments suivants :

  • Catalyseur d'oxydation diesel (DOC)
  • Filtre à particules diesel (DPF)
  • Injecteur de DEF/AdBlue®
  • Réduction catalytique sélective (SCR)
  • Catalyseur de synthèse d'ammoniac (ASC)
« Nous sommes fiers de dévoiler la technologie sur laquelle repose notre gamme Stage V très compétitive », déclare Giorgio Paris, directeur des applications industrielles chez Volvo Penta. « Avec notre stratégie de régénération passive et notre système complet alliant une technologie moteur simple et un système de post-traitement des gaz d'échappement très efficace, je suis persuadé que nous proposons une offre leader sur le marché. Au bout du compte, cette approche augmente le temps de service de nos clients, toujours au cœur de notre philosophie de conception. »

Volvo Penta sera sur le stand N10036 au salon CONEXPO/CON-AGG, du 7 au 11 mars.

Pour en savoir plus sur la solution Stage V de Volvo Penta, rendez-vous sur http://www.volvopenta.com

 

Téléchargez les images en haute résolution :

Moteur seul >

Moteur avec EATS >

EATS >