113 000 $ d'économies de carburant par an avec le Volvo Penta D16

Pour la société Thompson Recycle Company basée aux États-Unis, la fiabilité et la consommation de carburant ont été des facteurs déterminants dans le choix du moteur devant fonctionner sept jours sur sept, 24 heures sur 24 et neuf mois par an. Le moteur Volvo Penta D16 s'est avéré un choix probant.

Thompson Recycle Company

L'année prochaine, la société Thompson Recycle Company fondée par John Thompson et implantée au Michigan (États-Unis) fêtera ses 25 ans. Elle exploite trois centrales de concassage qui se déplacent partout dans l'État pour recycler l'asphalte et la chaussée en produits réutilisables pour la construction routière.

En 2015, après avoir mené un examen approfondi et compilé des recommandations toujours positives émanant du secteur, Thompson a acheté un groupe électrogène alimenté par le Volvo Penta D16, alors que l'entreprise avait toujours utilisé des groupes électrogènes mobiles d'autres marques jusqu'alors.

« Les centrales mobiles sont alimentées par nos groupes électrogènes », déclare Thompson. « Le moteur Volvo Penta D16 de 600 kWh fournit une puissance exceptionnelle et fiable quelles que soient les conditions météorologiques et les températures extrêmes. »

Les centrales mobiles de Thompson fonctionnent sept jours sur sept, 24 heures sur 24 et neuf mois par an. Au-delà de la fiabilité éprouvée du D16, les économies de carburant réalisées ont été notables. Les anciens groupes électrogènes consommaient 33-35 gallons par heure. Le Volvo Penta D16 a permis de réduire les coûts de carburant de près de moitié, avec une consommation de seulement 16 à 17 gallons par heure. Sur une base évaluée à 3 500 heures de fonctionnement, Thompson Recycle réalisera des économies de carburant de 113 000 $ par an et par unité.

« L'équipe sur site apprécie le D16. Il est plus silencieux et son cadre plus compact, si bien qu'il ne pèse pas trop lourd dans la remorque. Il offre par ailleurs une disponibilité accrue grâce à des intervalles de maintenance plus longs », poursuit Thompson. « Ainsi, les intervalles de vidange du moteur Volvo Penta passent à 500 heures, contre 250 heures auparavant. »

Selon ses termes, la collaboration avec l'entreprise General Equipment Company qui lui a vendu le D16 et construit une remorque sur mesure a été exceptionnelle. Dans le Michigan, il travaille avec Alta Equipment Company qui répond à ses attentes pour l'entretien courant, offre une bonne disponibilité des pièces Volvo Penta et propose une garantie personnalisée.

Les centrales de concassage mobiles de Thompson se déplacent entre 40 et 50 fois par an et recyclent plus d'un million de tonnes d'asphalte usé en matériaux exploitables. « Nous sommes fortement tributaires de notre source d'énergie et les clients comptent sur nous », conclut Thompson. « Nous sommes très satisfaits des performances et de la production d'énergie du D16 et en avons déjà acheté un autre pour l'entreprise. »

Sur le même sujet