Ferry sur les fjords

La compagnie de ferry norvégienne Rodne va de l'avant en équipant son bateau de passagers de la solution IMO Tier III de Volvo Penta.
Ferry sur les fjords

La compagnie de ferry norvégienne Rodne teste sur le terrain les ensembles de propulsion D13-IPS1050 de Volvo Penta avant l'entrée en vigueur de la réglementation IMO Tier III.

Fière de son profil respectueux de l'environnement, la société Rodne a testé en conditions réelles sur l'un de ses ferries le nouvel ensemble de propulsion de 13 litres de Volvo Penta, destiné à réduire les émissions. L'opérateur norvégien a opté pour une configuration double avec des D13-IPS1050 conformes à la réglementation IMO Tier III, bien avant l'entrée en vigueur de celle-ci en 2021. Ces unités équipent son catamaran Rygeroy, exploité comme navette, bateau de tourisme et bateau charter.

« Nous voulions tester ce nouvel équipement de manière précoce afin de devancer les réglementations et nos concurrents, mais aussi pour bien nous familiariser avec le système afin de voir comment il génère moins d'émissions », souligne Rolf Kristiansen, responsable technique chez Rodne.

« Nous menons un programme visant à accroître le rendement énergétique et à réduire les émissions de nos bateaux, ce qui est important pour nous en tant qu'entreprise et meilleur pour l'environnement. »

Fiabilité pour les navetteurs et les touristes
Rodne est en activité depuis plus de 60 ans et compte désormais parmi les plus grandes compagnies de ferry à grande vitesse de Norvège. Basée à Stavanger, la société fournit des services de transport de passagers, des navires de tourisme et des bateaux-ambulances. Le catamaran Rygeroy assure un service de navette quatre fois par jour entre Stavanger et l'île de Kvitsoy. En été, le bateau propose des visites guidées du Lysefjord (un fjord de 42 km) jusqu'à des sites pittoresques tels que le rocher de la Chaire (un haut plateau rocheux qui surplombe l'eau) et la grotte du Vagabond (une crique avec une piscine aqua-marine), et permet également aux passagers d'admirer la faune. Le navire peut également être affrété à titre privé.

Le Rygeroy est exploité jusqu'à dix heures par jour et ses exigences opérationnelles sont variées : « Pour le service de navette de Kvitsoy, le principal défi tient à la navigation au large, avec ses vagues imposantes, des vents forts et des eaux difficiles. Le moteur et le bateau doivent être fiables », insiste M. Kristiansen. « Pendant les visites touristiques sur le fjord, la manœuvrabilité est essentielle lorsque nous approchons des cascades, lorsque nous nourrissons des chèvres depuis la proue, quand nous sommes passons à l'intérieur de la grotte ou encore lorsque nous nous positionnons pour obtenir la meilleure vue possible du rocher de la Chaire. »

Réduction plus importante des émissions pour la norme IMO Tier III
La réglementation IMO Tier III s'appliquera en 2021 aux navires entrant dans la mer Baltique et la mer du Nord et prévoit une réduction des émissions d'oxydes d'azote (NOx) d'environ 70 % par rapport aux niveaux actuels de l'IMO Tier II. La solution IMO Tier III de Volvo Penta va au-delà des limites stipulées en réduisant les émissions de NOx jusqu'à 75 %. Les gaz d'échappement sont mélangés à de l'urée ou à un liquide d'échappement diesel (DEF, Diesel Exhaust Fluid) dans l'unité SCR. Les deux sorties d'échappement sont conçues selon les normes marines et offrent aux clients différentes configurations SCR possibles. En combinaison avec le tuyau d'injection d'urée distinct, la solution permettra des installations flexibles et compactes. Le réservoir de DEF possède des capteurs pour vérifier les niveaux et la qualité de l'urée ; il peut en outre être connecté facilement au réservoir de vrac du navire pour augmenter l'autonomie. Le système IPS de Volvo Penta intègre des fonctionnalités spécifiques, à l'image de l'échappement coudé, pour faciliter l'installation et l'exploitation.

Autres avantages de la solution IMO Tier III de Volvo Penta :

  • Optimisée pour une teneur en soufre dans le carburant jusqu'à 1 000 ppm.
  • Possibilité d'utiliser 32 % ou 40 % d'urée.
  • Le système SCR agit comme un silencieux pour réduire le niveau de bruit à hauteur de 35 dBA. 
  • Brides de boulon robustes de 6 pouces.
  • Double sortie de 6 pouces.

Dépasser les exigences
Fidèle à sa philosophie en matière de protection de l'environnement, Rodne a eu le plaisir de tester sur le terrain les unités D13-IPS1050 de Volvo Penta avec SCR pour la norme IMO Tier III.

« Nous avons une bonne expérience et entretenons de bonnes relations avec Volvo Penta depuis de nombreuses années, et ces unités IMO Tier III remplacent les moteurs Volvo Penta que nous avions auparavant », déclare M. Kristiansen. « Les nouveaux moteurs fonctionnent de manière plus que satisfaisante, et le système IPS est simple et facile à installer. Ils prennent peu de place et offrent une bonne maniabilité. Nous obtenons un bon service des concessionnaires Volvo Penta de Stavanger et de Bergen, et nous pourrions installer des unités Volvo Penta IMO Tier III sur d'autres de nos navires nécessitant une remotorisation à l'avenir, voire en première monte. »

La relation entre Rodne et Volvo Penta est mutuellement bénéfique. « Il nous est très utile que les entreprises testent intégralement nos moteurs et nos ensembles de propulsion dans toutes les conditions », affirme Aniko Holm, responsable des essais en mer chez Volvo Penta. « Nous apprenons ce qui fonctionne bien et ce qui pourrait nécessiter des modifications. Avec notre solution IMO Tier III, nous disposons d'un ensemble puissant et robuste, et néanmoins capable de dépasser les exigences futures en matière de réduction des émissions. »

Téléchargez l'image en haute résolution >

Sur le même sujet